dimanche 17 juillet 2016

NICE



Malheureusement nous voilà de nouveau face à la violence la plus effroyable, la France est encore une fois victime de la barbarie. Nous vous souhaitons tous hors de danger, de même pour vos proches, mais en même temps, nous sommes tous touchés par l'attaque contre ce pays dont nous défendons la langue.
Nous tenons à exprimer notre plus grande désapprobation de l'usage de la violence et notre sympathie et solidarité à l'égard de tous ceux qui se sentent atteints par cet acte inqualifiable.



0 commentaires :

Enregistrer un commentaire